Boulevard de Châtenay

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Pendant la féodalité, le domaine de Chatenay ou Chatenet, près de la Charente, appartenait aux seigneurs de Cognac. Il comprenait une métairie, un logis entouré de bois, de vignes et de terres cultivables, ainsi qu’un moulin-drapier (au 14e siècle).

Les bâtiments d’origine ont été remplacés pendant le règne de Louis-Philippe par le château à tourelles actuel.

Le domaine a appartenu aux familles de Losme, Sépeau, Caminade et du Parc.

La rue de Chatenay a été créé en 1851, fournie gratuitement en majeure partie par M. Dupuy. Elle allait de la rue de Cagouillet au clos Emard.

La première pierre du pont de Chatenay a été posée le 14 septembre 1876. L’ouvrage a dû être restauré et consolidé en 1951.

Les Cognaçais se souviennent du pittoresque tramway Daunizeau. Il fut établi en 1889 par MM. Daunizeau Frères, exploitant une carrière de plâtre à Champblanc près d’Orlut (aujourd’hui l’usine Garandeau). Il était à traction de chevaux et allait jusqu’à la gare de Cognac par le boulevard de Chatenay, la rue de la Verrerie (aujourd’hui Jean-Jaurès), la rue de Segonzac.

En 1904, la traction mécanique remplaça les chevaux. Des rails furent construits. La locomotive devait être chauffée au coke pour amoindrir la fumée et le petit train à voie étroite avait une longueur maximum de 50 mètres et ne devait pas dépasser 10 km/h. Mais de nombreuses plaintes surgissaient contre cette circulation qualifiée désagréable, gênante et dangereuse. Il y eut un accident mortel en 1910.

Le tramway circula pourtant jusqu’en 1943. Le transport du plâtre fut alors organisé avec des camions à gazogène.

 Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 55

PONT DE CHÂTENAY

PLAN

 

Histoire


En 1872, la rectification du chemin de grande communication de Barbezieux à Macqueville est projetée et la construction du pont décidée ; les travaux sont exécutés de 1876 à 1878 par les entrepreneurs Chaumont et Bonnamy ; tablier refait en béton dans la 2e moitié du 19e siècle.

 Adresse : Pont de Châtenay, boulevard de Châtenay

Haut de page


BUREAU D’OCTROI

PLAN

 

Histoire


Dès 1877, l’architecte de la ville prévoit la construction d’un bureau d’octroi avec logement et fournit trois projets, l’un en pierre, l’autre en brique et pierre, le troisième en pierre et bois. La construction sera finalement réalisée en 1887 par l’entrepreneur Léonard Lestrade aîné.

 Adresse : Boulevard de Châtenay

Haut de page


CHATEAU DE CHATENAY

PLAN

Château de Chastenay
Château de Chastenay

Histoire


 

Un château aurait été construit, à une date inconnue, sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine. En 1541, c’est une métairie appartenant au duc Charles, fils de François Ier, avec maison, grange, bâtiments, jardins, prés, terres et bois. Le château qui figure sur la carte de Cassini, puis sur le cadastre de 1823, plus près de la Charente, fut détruit, puis reconstruit vers 1807 (corps central et aile gauche) pour la famille Caminade, peut-être par l’architecte François-Nicolas Pineau. Agrandi (aile latérale droite) vers 1897. Ferme reconstruite vers 1900, écuries et pigeonnier détruits.

 Adresse : Boulevard de Châtenay

Notes et références


http://www.culture.gouv.fr

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s