Place Saint-Jacques

A VOIR dans cette rue

Histoire : Ce faubourg est aussi ancien que le ville et il s’est développé autour de l’aumônerie fondée vers 1170 et qui servait de relais aux pèlerins allant ou revenant de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Un petite population de pêcheur, jardiniers, artisans et mariniers se groupa autour du petit hospice et de sa chapelle Saint-Louis.

La première église Saint-Jacques détruite pendant la Guerre de Cent Ans a été rebâtie au début de l’an 1400 et elle est devenue ensuite paroissiale.

L’église actuelle a été construite en 1853, suivant les plans de l’architecte Deménieux Porché. Elle est placée en sens inverse de l’ancienne église. La place Saint-Jacques s’appelait autrefois canton de l’Aumônerie et une croix de pierre en occupait le centre.

Le 15 novembre 1651, pendant le siège de Cognac par les Frondeurs de Condé, une bataille décisive se déroula dans le faubourg et elle tourna au désavantage des assiégeants qui durent s’enfuir en direction de Saintes.

Le Pont-Neuf ou pont de Saint-Jacques, a été construit entre 1845 et 1850 et il a profondément modifié l’aspect du vieux faubourg.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 168

ÉGLISE SAINT-JACQUES

PLAN
Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)
Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)
Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)
Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)

La première église Saint-Jacques, détruite pendant la guerre de Cents Ans, a été rebâtie au début de l’an 1400.

Au XVe siècle, l’aumônerie prit, petit à petit, un caractère paroissial. Son église devint un presbytère en 1610, puis fut fermée. Elle servit ensuite d’entrepôt au fourrage destiné à l’alimentation des chevaux de l’armée. Elle fut finalement rendue au culte en 1840 et reconstruite entièrement de 1853 à 1855, suivant les plans de l’architecte Déménieux-Porché, dans un style néo-gothique. Elle devint alors l’église paroissiale Saint-Jacques.

Un projet d’agrandissement de 1875 par Admiral ne fut jamais réalisé. Après 1883, construction des deux flèches en ardoise.

Le portail de l’ancienne église se trouvait sous le clocher. Il fallait contourner l’église pour y accéder. L’église actuelle est placée en sens inverse de l’ancienne église. Sa façade se trouve à l’emplacement de l’ancien chevet et son abside occupe à peu près la place de l’ancien clocher.

La place Saint-Jacques s’appelait autrefois canton de l’Aumônerie et une croix de pierre en occupait le centre.

Entre la place de Solençon et l’église Saint-Jacques est encore visible le canal Jean Simon, appelé au XVIe siècle le canal d’Harcourt.

Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)
Église Saint-Jacques (1 juillet 2015)

L’intérieur

A la mémoire des curés de la paroisse
Humier François 1612 – 1620
Régis Pierre 1620 – 1646
Jameu André 1646 – 1652
Du Buffe François 1652 – 1658
Cougran 1658 …
Imbaud Claude 1659 – 1673
Gimbert Jean 1673 – 1708
Penot Pierre 1708 – 1729
Cothu Jean 1731 – 1740
Lesné de la Barde Philippe 1740 – 1743
Maillard Pierre 1743 – 1781
Thaumur Michel 1782 – 1792

Adresse : Place Saint-Jacques

Notes et références


http://www.cultutre.gouv.fr place st jacques

Haut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le site présente des photographies des anciens hôtels, des maisons de cognac et des adresses à ne pas manquer à Cognac.