Verrières

Verrières est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Verriérois et les Verriéroises.

Localisation


Verrières est une commune de l’ouest du département de la Charente, proche de la Charente-Maritime, située dans la Grande Champagne, premier cru du cognac, et sur la rive droite du Né.

Le bourg est à 6 km au nord-est d’Archiac, 6 km au sud-ouest de Segonzac, 14 km au nord-ouest de Barbezieux, 15 km au sud de Cognac et 34 km à l’ouest d’Angoulême.

La commune est bordée au nord par la .736 entre Segonzac et Saint-Fort, où elle rejoint la D 731, route de Cognac à Barbezieux. La D 44 de Saint-Fort à Ambleville dessert le bourg. La D 151 borde la commune à l’ouest et longe le Né.

Hameaux et lieux-dits


L’habitat est dispersé et la commune compte de nombreux hameaux : chez Piron, le Bouquet, Chabran, l’Écharprie, chez Leroux, la Courade, le Mas près du bourg, etc.

Hameaux de Verrières
Hameaux de Verrières
LES HAMEAUX DE VERRIÈRES
Bas de Piaudet
Bellevue
Bois Bajot
Bois Blanc
Bois Coutard
Bois de la Ménardière
Chabran
Châtelet
Chêne Court
Chez Bajot
Chez Boudot (élément naturel)
Chez Charron
Chez Coutard
Chez Cristin
Chez Daviaud
Chez Fauré
Chez Gardois
Chez Gilbert
Chez Giraud
Chez Guillou
Chez Leroux
Chez Masson
Chez Mauzé
Chez Merlet
Chez Piron
Chez Rochefort
Chez Seguin
Envau
Grande Pièce
Jallet
L’Écharprie
L’Homandie
La Chambre
La Champagne
La Chambre de Pouzou
La Combe
La Courade
La Croix
La Font
La Grelière
La Menardière
La Prévoute
La Renaude
Le Bois de Pressac
Le Bouquet
Le Maine Verret
Le Mas
Le Moulin d’Alville
Le Plantier
Le Rochail
Les Bibardies
Les Touches
Loiseau
Mandèche
Peuberte
Peulbert
Piaudet (élément naturel)
Planté à Binaud
Plantier de Pouzou
Plassac
Porniviers
Terrier de Caillas

Histoire


Des fossés protohistoriques au Fief du Chêne, des restes de thermes d’une villa à Plassac, des céramiques dans divers points montrent l’ancienneté de l’occupation.

Les registres de l’état civil remontent à 1692.

Au début du XXe siècle, l’industrie était représentée par trois moulins à blé, mus par le Né, à Jallet, Alville et chez Piron.

Lieux et monuments


Patrimoine religieux

 
  • L’église paroissiale Saint-Palais (Plan) qui comporte une crypte date du XIIe siècle. Elle aurait été en grande partie démolie par les protestants et provisoirement réparée en 1600, puis restaurée de 1668 à 1670, en 1759, et enfin au XIXe siècle. Elle possède une belle voûte avec clefs pendantes et nervures datant du XVIe siècle. C’est, avec l’église de Pranzac, le seul exemple qu’il y ait en Charente de ce genre de voûte. L’église est inscrite monument historique par arrêté du 26 mai 1986.
    Eglise Saint-Palais (22 mai 2017)
    Eglise Saint-Palais (22 mai 2017)

    L’église dédiée à saint Palais évêque de Saintes au VIe siècle, a subi au cours des siècles de nombreux dommages et fut remaniée à plusieurs reprises de la fin du XVe siècle au XXe siècle. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1986. De l’église romane du XIIe siècle, il subsiste la croisée du transept couverte d’une coupole sur pendentifs et la bras de transept sud qui contenait une crypte ossuaire (dégagée en 1969). Le reste a complètement disparu sans doute au cours de la guerre de Cent ans. Une nouvelle nef et un nouveau choeur furent édifiés à la fin du XVe siècle, à l’est de l’ancienne croisée du transept romane. L’église subit encore d’importants dégâts lors des guerres de Religion, qui marquèrent la seconde moitié du XVIe siècle. Ainsi, les voûtes en pierre furent abattues par les habitants et les paroissiens en 1584 ; sans doute avaient-elles été gravement endommagées lors des affrontements et présentaient-elles un risque d’effondrement trop important ? En 1658, le clocher s’écroula entraînant dans sa chute la destruction de la chapelle Sainte-Eulalie. Un marché fut passé en 1664 le maître architecte Mosé por remettre l’église « sur les anciens fondemens et en la mesme forme quelle estait autrefois ». Les travaux de reconstruction débutèrent en juillet 1668.

    Les voûtes de la nef et du choeur sont remarquables. Elles appartiennent à la campagne de reconstruction du XVIIe siècle, et ont été refaites à l’identique de celles de la fin du XVe siècle. Au fur et à mesure de leur progression vers l’est, les voûtes s’ornent de nervures de plus en plus nombreuses, au schéma de plus en plus complexe. La voûte du chevet, caractéristique de l’introduction des formes de la Renaissance dans l’architecture religieuse, est ornée de nervures multiples à clés pendantes qui dessinent un impressionnant octogone. Le chevet plat est percé d’une imposante fenêtre de style gothique flamboyant, en partie masquée par le retable en bois sculpté du XVIIe siècle, inscrit en 1981 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Il abrite aussi une belle piscine liturgique Renaissance, classée en 1941. L’ancien cimetière, qui prenait place à l’origine autour de l’église, a été déplacé en 1909. Il subsiste encore la croix hosannière posée sur une plate-forme accessible par des marches. La plate-forme et le fût sont datés du XVIIIe siècle. La croix refaite en 1825, ornée d’un ostensoir, de la lune et d’une étoile, porte l’inscription I.H.S. (Iesus Hominum Salvator). Cette croix hosannière est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1986.

 
  • La croix hosannière, au sud de l’église, est aussi inscrite monument historique en 1986. (Plan).

    La croix hosannière (22 mai 2017)
    La croix hosannière (22 mai 2017)
 
  • La croix près de la mairie (Plan).

    Croix près de la mairie (22 mai 2017)
    Croix près de la mairie (22 mai 2017)
 
  • La croix ‘Mission daté 1891’ (Plan).

    Verrières - La Croix (7 mai 2018)
    Verrières – La Croix (7 mai 2018)

Patrimoine civil

 
  • La mairie (Plan).
    Mairie (22 mai 2017)
    Mairie (22 mai 2017)
    Heures d’ouverture de la mairie
    Lundi 8h15 à 12h45 13h30 à 17h00
    Mardi 8h15 à 12h45
    Mercredi 8h15 à 11h45
    Jeudi 8h15 à 12h45 13h30 à 17h00
    Vendredi 8h15 à 12h45
    Site Web :
 
  • Le monument aux morts (Plan).
    Verrières - Moulin à vent (1 novembre 2017)
    Verrières – Moulin à vent (1 novembre 2017)
 
  • Le moulin ‘chez Jallet’ (Plan).

    Verrières - Chez Jallet (7 mai 2018)
    Verrières – Chez Jallet (7 mai 2018)
 
  • Le moulin ‘chez Piron’ (Plan).

    Verrières - Le moulin 'Chez Piron' (7 mai 2018)
    Verrières – Le moulin ‘Chez Piron’ (7 mai 2018)
 
  • La Prévoûté (Plan).
    Verrières - La Prévoûté (7 mai 2018)
    Verrières – La Prévoûté (7 mai 2018)

    En 1680, Pierre de Pressac, écuyer, sieur de la Grelière, demeure au village de la Prévouté. Il y habite encore en 1693, en 1707. Jean de Pressac, écuyer, sieur de Grelière, y réside en 1725, 1729. Le 30 avril 1733, Jean de Pressac, écuyer, sieur de la Grelière, fournit son hommage et dénombrement à la seigneurie d’Ambleville pour le fief de la Grelière, au devoir d’une lance dorée appréciée vingt sols. Cet hommage est rendu en vertu d’un partage intervenu entre Thomas de Pressac, écuyer, seigneur d’Angeac Champagne et Jean de Pressac, écuyer, sieur de la Grelière, le 6 février 1540. En 1737, Jean de Pressac demeure en son logis noble de Prévouté. En 1752, il est devenu messire Jean de Pressac, écuyer, seigneur de la Grelière. Il décède entre 1761 et 1765, et sa veuve, Marie Miot va habiter à Saint-Palais du Né. On retrouve de très modestes traces de ce logis, un appareillage ancien et une porte avec arc en anse de panier subsistent sur la première maison.

 
  • L’Homandie (Plan).
    Verrières - L'Homandie (7 mai 2018)
    Verrières – L’Homandie (7 mai 2018)

    En 1681, Gabrielle et Elisabeth de Lasseur, demeurent au logis de L’Homandie, paroisse de Verrières. Le 3 novembre 1698, Nicolas Hospitel, marchand, demeurant au lieu de la Chambre, paroisse de Verrières, fait dresser l’état du lieu de l’Homandie qu’il vient d’acquérir des mains de Gabrielle Delasseur (sic). Sur la droite du portail « carré », s’élève un petit bâtiment avec deux pièces au rez-de-chaussée dont une avec une avancée sur la cour, et un grenier. La cheminée est « de pierre dure ». Dans le coin de la basse-cour, vers le puits, il y a un « petit appartement qui ci-devant était une tour qui est à présent rasée, il reste une voûte assez bonne ; laquelle voûte, la pluie pénètre en divers endroits ». De l’autre côté de la cour, il y a une grange ruinée. Cette famille Hospitel joindra, quelques années après, le nom de l’Homandie à son nom. Les Hospitel de l’Homandie (ou Lhomandie) continuent d’habiter le lieu de la Chambre pendant tout le XVIIIe siècle. Le 30 novembre 1732, Pierre Augier, laboureur, déclare à la seigneurie d’Ambleville une prise de rente près de la fuie de l’Homandie « vingt-cinq lattes de terre situées en la paroisse de Verrières où il y avait autrefois une fuie, à présent en masure… ». L’ancien logis a complètement disparu.

 
  • Les Touches (Plan).
    Verrières - Les Touches (7 mai 2018)
    Verrières – Les Touches (7 mai 2018)

    En septembre 1701, Marie Rouault, veuve de Jacques Pelluchon, sieur des Touches, « en son vivant maire de la ville de Cognac », demeure au logis des Touches, paroisse des Verrières. Une belle construction viticole a remplacé au XIXe siècle la maison noble.

 
  • Le lavoir du Bourg (Plan).
    Lavoir du Bourg (8 mai 2017)
    Lavoir du Bourg (8 mai 2017)

    Un petit lavoir restauré, dans une peupleraie, sur la gauche. Grand bassin rectangulaire, trois margelles inclinées en pierre, alimenté par une magnifique fontaine circulaire, située de l’autre côté de la route, bien avant. Deux longs égouttoirs de chaque côté , un petit escalier.

 
  • Le lavoir de Bois Bajot (Plan).
    Lavoir de Bois Bajot (22 mai 2017)
    Lavoir de Bois Bajot (22 mai 2017)

    Bassin rectangulaire, trois margelles en pierres, fond pavé de grandes pierres, alimenté par un petit ruisseau.

Notes et références


Le livre : ‘Châteaux, logis et demeures anciennes des Charentes’
Wikipedia Verrières
verrieres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s