Nercillac

Nercillac est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Nercillacais et les Nercillacaises.

Localisation


Nercillac est une commune de l’ouest du département de la Charente située à 6,5 km au nord-est de Cognac et la même distance au nord-ouest de Jarnac, le chef-lieu de son canton. Nercillac est aussi 16 km au sud-ouest de Rouillac et 32 km à l’ouest d’Angoulême.

Nercillac est traversé par la D 15 et la D 156 qui avec les D 158 et D 159 forment six routes qui partent du bourg. La D 15 vers le sud-ouest permet de rejoindre Cognac et la RN 141 entre Angoulême et Saintes. Vers l’est, la D 15 va en direction de Rouillac par Sigogne. La D 156 vers l’est permet de rejoindre Jarnac.

La gare la plus proche est celle de Cognac, desservie par des TER à destination d’Angoulême, Saintes et Royan avec correspondance à Angoulême pour Paris, Bordeaux, Poitiers et Limoges, et à Saintes pour La Rochelle et Niort.

Hameaux et lieux-dits


L’habitat est très dispersé avec de nombreux hameaux, dont les plus importants sont le Ballet, le Petit Frouin, chez Frouin, les Egaudsles Varennes, le Terrier Pichon, la Loge, le Tignoux, Montour, la Pichonnerie, le Terrier Rullot, les Brandes, la Chagnaie, Varaize, Batte Chèvre, La Glacière, la Groie, chez Normand, Chante-Grolle

Hameaux de Nercillac
Hameaux de Nercillac
LES HAMEAUX DE NERCILLAC
Batte Chèvre
Bellevue
Chante-Alouette
Chante-Grolle
Chez Froin
Chez Normand
Courte Rege
La Brissonnerie
La Chagnaie
La Glacière
La Groie
La Loge
La Pichonnerie
Le Ballet
Le Canard
Le Grand Essart (élément naturel)
Le Grand Montour
Le Petit Froin
Le Petit Montour
Le Terrier Pichon
Le Terrier Rullot
Le Tignoux
Les Brandes
Les Égauds
Les Égaux
Les Varennes
Montour Guille
Pièce de l’Abîme
Saute-Bergère
Varaize

Histoire


Près de Varaize, au bord de la Soloire un site de regulae et de tessons de céramique signe une activité de poterie gallo-romaine.

Le prieuré de Clunisiens Notre-Dame situé à Montour a été fondé au XIe siècle par les seigneurs de Cognac et remanié au XVe siècle. Il a fait l’objet de pèlerinages à certaines époques de l’année jusqu’à la Révolution, date à laquelle il a été vendu à un particulier. Il a été détruit au début du XXe siècle<.

La seigneurie de Nercillac a longtemps appartenu à la famille de Chièvres. Au milieu du XVIIe siècle, cette terre passa à la famille de Saint-Marsault, puis par mariage, à Gaspard Pandin, seigneur de Romefort et du Treuil, qui réunit aussi la seigneurie de Tignoux.

Les seigneurs de Nercillac habitaient le logis de Tignoux. Le comte de Nercillac, Louis-Pharamond Pandin, émigra puis revint à Paris sous la Restauration. Un de ses descendants, Ernest Pandin, comte de Nercillac, fut sous-préfet de Cognac de 1862 à 1867.

Au début du XXe siècle, la commune comptait des carrières d’argile réfractaire.

Lieux et monuments


Patrimoine religieux

  • L’église Saint Germain (Plan) est une ancienne vicairie perpétuelle du diocèse de Saintes, unie à l’abbaye de Bassac. L’église était commune à la paroisse et au prieuré du lieu, fondé au XIe siècle. C’était un long rectangle très endommagé par les protestants, faiblement réparé, même en 1850, mais beaucoup mieux de 1878 à 1890, époque où des voûtes en briques ont été montées, ainsi qu’une chapelle latérale et une tribune à l’ouest.

    L’ancien bâtiment conventuel devenu presbytère présente un soubassement voûté en berceau éclairé par un triplet qui a pu être une grange dîmière datant du XIIe siècle.

    Eglise Saint Germain (25 août 2016)
    Eglise Saint Germain (25 août 2016)

    De paisibles écrans de verdure bordent le cours de la « Soloire » jusqu’au pied de l’église qui domine la commune. Nercillac est devenue, grâce à la richesse du sol et au savoir faire des pépiniéristes. La capitale du plant de vigne.

    Saint Germain de Nercillac avec sa façade saintongeaise dénuée de sculptures et avec deux ouvertures aveugles dans le fronton donnerait une impression d’austérité si l’on ne prenait pas la peine de gravir le raidillon qui conduit à son portail pour visiter l’intérieur.

    Construite sur un plan unique, la nef a trois travées et la voûte a été refaite en 1877. Comme beaucoup d’autres églises de la région, les dégradations ont nécessité la reconstruction de ces parties du vaisseau qui menaçaient ruines ou bien s’écroulaient comme à Ste Sévère. La nef a conservé ses colonnes romanes d’origine. Les chapiteaux sont sculptés de festons. Le clocher a été construit sur la fausse croisée de transept/ Il est de forme carrée avec un toit à quatre pans.

    A l’intérieur, la voûte est de forme octogonale sur trompe. Les quatre piliers qui la soutiennent sont d’une belle facture; demi colonne engagée dans des sections carrées et chapiteaux différemment ornés. Le premier à droite, porte une coquille de Saint Jacques. Celui de gauche, des petites feuilles lobées. On remarque sur les autres, un personnage entre deux animaux dressés sur leurs pattes arrière ou encore des entrelacs. Le choeur a subi moins de transformations. Son ouverture dans le chevet est dans la forme d’arc brisé qu’utilisaient parfois les bâtisseurs du roman.

    C’est de l’extérieur qu’on remarquera la pureté de son encadrement. Il a été aménagé sous l’ancien presbytère et, communiquant avec la nef, ce qui devait être un cellier et qui est devenu une chapelle aux allures de crypte.

    Si en descendant la petite rue de l’église, on a envie de flâner, on peut retrouver la Soloire. A moins que l’on aille, au hasard des rues du village, découvrir l’un de ces porches si significatifs de notre région.

  • La chapelle de Montour (Plan).
    Nercillac - L'ancienne chapelle de Montour (20 août 2018)
    Nercillac – L’ancienne chapelle de Montour (20 août 2018)
    Houlette - L'autel de la chapelle de Montour à Nercillac (20 août 2018)
    Houlette – L’autel de la chapelle de Montour à Nercillac (20 août 2018)

    L’autel de l’église de Houlette est celui qui était dans la chapelle de Montour (commune de Nercillac).

    Cette chapelle dédiée à notre-dame de pitié ou notre-dame des sept douleurs, maintenant détruite, faisait partie du prieuré notre-dame de Montour fondé au XIe siècle par les seigneurs de Cognac. Il était placé sous la règle de l’ordre de Cluny. La fin du XVIe siècle.

    Les prieurs de Montour ont des noms connus dans notre région : plusieurs sont de la famille de l’Estang (de Rulle à Sigogne) dont le blason figurait sur la clé de voûte, plusieurs sont de la famille des Chabot et Rohan-Chabot (comte de Jarnac).

    Le prieuré fut vendu en 1791 comme bien national à un propriétaire privé.

    En 1975, le curé de Houlette, l’abbé Germanaud, découvrit une pierre d’autel ayant appartenu à la chapelle de Montour de la commune de Nercillac. La famille qui la détenait lui en fit don et c’est cette pierre qui est devenue l’autel de l’église de Houlette.

    Seul de cette chapelle reste à ce jour l’autel .

  • La Croix Mougne (Plan).

    La Croix Mougne (4 avril 2018)
    La Croix Mougne (4 avril 2018)

Patrimoine civil

  • La mairie (Plan).
    Nercillac - La mairie (30 juillet 2018)
    Nercillac – La mairie (30 juillet 2018)
    Heures d’ouverture de la mairie
    Lundi 9h00 à 12h00
    Mardi 14h00 à 17h00
    Mercredi 9h00 à 12h00
    Jeudi 9h00 à 12h00
    Vendredi 14h00 à 17h00
    Site Web : http://www.nercillac.fr/
  • L’ancienne mairie (Plan).
  • Le monument aux morts (Plan).

    Le monument aux morts (29 mai 2017)
    Le monument aux morts (29 mai 2017)
  • Le logis du Tillet (Plan) porte la date de 1733 mais a été très remanié. Il appartenait à la famille de Fé qualifiés de seigneur de Saint-Martin, de Nercillac et de La Laigne.

    Le 28 octobre 1847 (sous Louis-Philippe) la commune de Nercillac représentée par son maire Victor Boraud et autorisée par ordonnance royale, achète le logis du Tillet (la partie gauche) moyennant la somme de 2500 F en vue d’y installer une école communale .
    A partir de 1848 l’école fut donc installée au logis du Tillet .
    Le logis abrita également la Mairie où se réunissaient les 12 conseillers municipaux .
    Le logis du Tillet restera propriété de la commune, comme école (1891) et mairie et sera habité par les instituteurs jusqu’en 1900.

    Le Tillet (4 avril 2018)
    Le Tillet (4 avril 2018)
  • Un moulin à Nercillac (Plan).

    Moulin - rue du Moulin (29 mai 2017)
    Moulin – rue du Moulin (29 mai 2017)
  • Le lavoir La Soloire (Plan).
    Lavoir La Soloire (29 mai 2017)
    Lavoir La Soloire (29 mai 2017)

    Bassin rectangulaire, deux margelles inclinées. Le lavoir est entouré de murs. Celui côté de la route devait servir d’égouttoir, avec son dessus arrondi. On descend vers le bassin par deux escaliers.

  • Le lavoir rue Tignoux (Plan).
    Lavoir rue Tignoux (29 mai 2017)
    Lavoir rue Tignoux (29 mai 2017)

    Il possède deux margelles à deux niveaux différents et deux largeurs différentes. Tout est en béton.

  • La Closerie (Chambres d’Hôtes) (Plan).
    La Closerie (25 août 2016)
    La Closerie (25 août 2016)

    418 route de Montour, 16200 Nercillac
    Téléphone : 05 45 32 04 43
    Site Web

Notes et références

Wikipedia Nercillac


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s