Mesnac

Mesnac est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Mesnacais et Mesnacaises.

Localisation


La petite commune de Mesnac est située dans l’ouest du département de la Charente à 9 km au nord de Cognac. Elle est limitrophe du département de la Charente-Maritime.

Elle est aussi à 11 km au sud de Matha, 22 km à l’est de Saintes et 43 km à l’ouest d’Angoulême.

À l’écart des grandes routes, la commune n’est traversée que par la D.85, route de Cognac à Matha, et la D.55 en direction de Sainte-Sévère à l’est et qui dessert le bourg à l’ouest.

La gare la plus proche est celle de Cognac, desservie par des TER à destination d’Angoulême, Saintes et Royan avec correspondance à Angoulême pour Paris, Bordeaux, Poitiers et Limoges, et à Saintes pour La Rochelle et Niort.

Hameaux et lieux-dits


Le hameau de Vignolles est situé au centre de la commune et à l’est du bourg, au carrefour de la D.85 et de la D55; il accueille la mairie. On peut aussi signaler deux hameaux (ou villages selon l’usage local) plus petits : les Fosses à l’est et Pain-Perdu au nord.

Hameaux de Mesnac
Hameaux de Mesnac
LES HAMEAUX DE MESNAC
Chez Samson
Chez Texier
La Grande Groie
La Groie
La Métairie Neuve
La Samsonnerie
Le Verron ou Veyron (cours d’eau)
Les Fosses
Les Fraîches
Les Prémorts
Masseville
Pain-Perdu
Vignolles

Histoire


Mesnac, par son nom, nous signale avoir d’abord été une villa romaine, mais nous n’avons pas de document sur ce lieu avant l’époque, au Moyen Âge, où la terre de Mesnac relevait de la seigneurie de Cognac. L’église du XIIe siècle est, dans les documents, déclarée comme étant un prieuré-cure des Bénédictins qui relevait du prieuré Saint-Eutrope à Saintes. Au XVe siècle, la terre de Mesnac est la propriété de Geoffroy de Beaumanoir et de sa famille jusqu’en 1490 où elle fut rachetée par Jean de Puyrigault et conservée pendant trois générations.

En 1568, les terres de Mesnac et Chazotte passent par mariage à la famille Chesnel, qui selon certaines sources les gardera jusqu’à la Révolution. Cependant en 1747, selon d’autres sources, les terres de Mesnac et Chazotte deviennent la possession de Louis d’Orvilliers, amiral de la flotte et chevalier de l’ordre de Saint-Louis.

Les autres fiefs ayant existé sur le territoire de la commune de Mesnac sont le fief de Vignole dont il ne reste rien dans le village actuel de Vignolles et la seigneurie de l’Isle attestée en 1645 avec logis, dépendances et fuie.

Mesnac est peu cité lors des troubles et guerres qui ravagent cette région et l’on sait simplement que le domaine est récupéré en 1783 pour le comte d’Artois, futur Charles X. Le château de Mesnac est une solide demeure de cette époque.

Le 7 mars 1787, les représentants de Mesnac à l’assemblée préliminaire des États généraux qui se tient à la salle capitulaire des Récollets de Cognac sont l’avocat Jacques Hardy et J.Bouteleau.

La commune est créée en 1793 sous le nom de Ménac.

La richesse viendra avec le cognac jusqu’à la fin du XIXe siècle malgré l’épreuve du phylloxéra.

Lieux et monuments


Patrimoine architectural

  • L’église Saint-Pierre (Plan).
    L'Eglise Saint-Pierre (4 septembre 2016)
    L’Eglise Saint-Pierre (4 septembre 2016)

    L’église placée sous le vocable de saint Pierre a été édifiée au XIIe siècle. Elle dépendait d’un prieuré rattaché à l’église Saint-Eutrope de Saintes qui disparut vraisemblablement au moment de la guerre de Cent ans. L’église, remaniée à l’époque gothique, a été restaurée au XIXe siècle puis très récemment. Le plan de l’édifice est un simple rectangle. La façade occidentale présente un portail gothique à trois voussures brisées et une archivolte ornée de pointes de diamant. Les chapiteaux à feuillage naturaliste des colonnettes du portail appartiennent au XIIIe siècle. L’étage médian est percé d’un oculus et la façade est couronnée d’un clocher-mur à deux arcades. La cloche qui date de 1597 a été classée au titre des Monuments Historiques en 1943. Au nord de l’église, on aperçoit quatre modillons à motifs humain et animal qui devaient autrefois supporter un auvent ou une toiture. En dessous, le mur présente d’importants remaniements. Au sud de l’édifice, subsiste une tour d’escalier qui menait à un clocher aujourd’hui disparu. Le couvrement d’origine de la nef pose problème. Selon certains historiens, les deux travées étaient voûtées d’un berceau sur doubleaux, mais pour d’autres elles étaient couvertes de coupoles sur pendentifs. Ce couvrement roman a été remplacé, semble-t-il, au XVe siècle, par des voûtes d’ogives à liernes. Les colonnes sont romanes et leurs chapiteaux sont décorés de feuillages, palmettes, entrelacs et têtes humaines. Le chevet plat aurait succédé à une abside romane. Il est éclairé par deux longues baies latérales et par un triplet de fenêtres à l’est, obstrué par la sacristie ajoutée au XIXe siècle. La voûte d’ogives à liernes, refaite en brique au XIXe siècle, est décorée d’un ciel étoilé peint. Cette formule du chevet plat à triplet de baies est largement répandue autour de Cognac à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle, aussi bien pour les édifices des Templiers (Châteaubernard, Salles-d’Angles) que pour ceux des bénédictins (Saint-Martin de Cognac). L’église a été dotée lors de la campagne de restauration de 1894, d’un mobilier produit en série caractéristique du XIXe siècle : maître-autel, autel, chemin de croix, fonts baptismaux, statues de saints. C’est sans doute aussi à cette époque qu’ont été installés les trois vitraux du triplet de fenêtres figurant saint Pierre, saint Paul et saint Ausone.

  • La mairie (Plan).
    La Mairie de Mesnac (24 septembre 2017)
    La Mairie de Mesnac (24 septembre 2017)
    Heures d’ouverture de la mairie
    Lundi 10h00 à 12h00 14h00 à 18h00
    Mercredi 13h30 à 18h00
    Jeudi 10h00 à 12h00
    Vendredi 10h00 à 12h00 13h30 à 18h00
    Site Web : http://www.mesnac.fr/
  • Le monument aux morts (Plan).

    Mesnac - Le monument aux morts (2 mai 2018)
    Mesnac – Le monument aux morts (2 mai 2018)
  • Le château de Mesnac du XVIIIe siècle est actuellement un gîte. (Plan).

    Le château de Mesnac (4 septembre 2016)
    Le château de Mesnac (4 septembre 2016)
  • Le lavoir flottant du bourg (Plan).
    Le lavoir flottant du bourg (4 septembre 2016)
    Le lavoir flottant du bourg (4 septembre 2016)
    Le lavoir flottant du bourg (4 septembre 2016)
    Le lavoir flottant du bourg (4 septembre 2016)

    Construit vers 1886 suite à une souscription, ce lavoir flottant se soulève comme un ponton lorsque le niveau de l’eau monte.

    Il se situe à la sortie du bourg, non loin de l’église, en contrebas de la route et en bordure du Verron. Accès par un petit escalier.

    Couvert d’une toiture à tuiles rondes, il est entouré de trois murs de pierre. La margelle est fixée sur une plateforme en bois que l’on peut règler par des chaînes selon le niveau de l’eau.

  • Le four à pain (Plan).

    Mesnac - Le four à pain (2 mai 2018)
    Mesnac – Le four à pain (2 mai 2018)
  • Des maisons et des fermes caractéristiques de l’architecture charentaise des XVIIe au XIXe siècle. Sur la base Mérimée, 11 sont étudiées et 46 repérées.

  • L’ancienne école construite en 1877, fermée et transformée pour la partie salles de classe en mairie et pour la partie logements des instituteurs en logements sociaux.

    La Mairie de Mesnac (24 septembre 2017)
    La Mairie de Mesnac (24 septembre 2017)

Notes et références


Le lavoir flottant du bourg
Wikipedia Mesnac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s