Mareuil

Mareuil est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Localisation


Mareuil est une commune de l’ouest du département de la Charente, limitrophe de la Charente-Maritime, située 6 km à l’ouest de Rouillac et 27 km au nord-ouest d’Angoulême.

Elle est aussi à 11 km au nord de Jarnac, 17 km nord-est de Cognac et 17 km au sud-est de Matha.

La commune est située au sud de la D 939, d’Angoulême et Rouillac à Saint-Jean-d’Angély, et au nord de la D 736, de Rouillac à Jarnac et Cognac. La D 75, de Sigogne à Sonneville traverse la commune du nord au sud et dessert le bourg, ainsi qu’une route communale vers Rouillac.

Hameaux et lieux-dits


La commune compte trois

Hameaux de Mareuil
Hameaux de Mareuil
LES HAMEAUX DE MAREUIL
Beaulieu
La Courade
Le Plessis
Les Arnauds
Les Maisons Neuves

Histoire


Quelques vestiges d’une construction gallo-romaine ou médiévale (murs et tegulae) ont été retrouvés à la Prairie, à l’ouest du bourg en direction du cimetière d’Herpes.

Au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, Mareuil était le siège d’une seigneurie, qui appartenait avant le XVIIe siècle à la famille Horric, puis par mariage de Charles Beaupoil, écuyer, seigneur de Tiersac, à la famille Beaupoil. Depuis cette époque jusqu’après la Révolution, les Beaupoil, toujours très alliés aux Horric, demeurèrent à Mareuil.

Le fief de la Courade, situé dans la paroisse, était l’établissement patrimonial de la branche aînée de cette famille Horric, une des plus anciennes familles de l’Angoumois. En 1208, Guillaume Horric, chevalier, était seigneur de Montigné. De cette terre, les Horric se fixèrent rapidement à la Courade. Louis Horric, seigneur de La Courade, fut grand prévôt de Guyenne.

Vers 1560, Philippe Horric, seigneur de la Vallade, père d’Antoine, seigneur de la Barre, était grand prévôt des maréchaux aux pays d’Angoumois, Saintonge, ville et gouvernement de La Rochelle.

La Courade demeura aux mains des Horric jusqu’au milieu du xviiie siècle; le château en fut détruit en 1752.

Les registres de l’état civil de Mareuil remontent à 1658, mais sont incomplets.

Pendant la première moitié du XXe siècle, la commune était desservie par la petite ligne ferroviaire d’intérêt local à voie métrique des Chemins de fer départementaux d’Angoulême à Matha par Rouillac appelée le Petit Rouillac.

Lieux et monuments


Patrimoine religieux

 
    • L’église paroissiale Notre-Dame de Mareuil (Plan).
      Eglise (15 juin 2017)
      Eglise (15 juin 2017)

      L’église Notre Dame de Mareuil, ancienne vicairie perpétuelle du diocèse de Saintes, date de la seconde moitié du 12ème siècle. Reconstruite au 15ème siècle, elle a été restaurée en 1900. Romane par son portail et sa première travée de voûtes, elle est gothique dans les six autres travées. La nef romane de trois travées, voûtée en berceaux, ouvre sur une croisée du transept couvert d’ogives et flanquée de deux chapelles. Un sanctuaire ogival, à chevet plat, a remplacé l’abside primitive. La façade, aux angles renforcés de gros contreforts s’étendant sur les côtés, est surmontée d’un étage percé d’une fenêtre au-dessus d’un bandeau orné de rubans ovales. Plusieurs chapiteaux sont décorés de feuillages. Le clocher rectangulaire a ses côtés percés de deux baies jumelées en plein centre et une flèche élancée posée sur une charpente recouverte d’ardoise. D’abord dédiée à Saint-Saturnin, l’église appartenait avant la Révolution au diocèse de Saintes.

      Site de Mareuil
 
  • Le presbytère (Plan).
    Mareuil - Le presbytère - La porte d'entrée (21 août 2018)
    Mareuil – Le presbytère – La porte d’entrée (21 août 2018)
    Mareuil - Le presbytère - La fenêtre de la façade postérieure (21 août 2018)
    Mareuil – Le presbytère – La fenêtre de la façade postérieure (21 août 2018)

    Il dépendait de l’archiprêtré de Jarnac dans le diocèse de Saintes. Les titulaires connus de cette cure avant la Révolution sont peu nombreux et ne remontent pas au-delà de 1638. Situé au nord et à proximité de l’église, l’ancien presbytère de la paroisse de Mareuil abrite de nos jours les locaux de la mairie. Cette modeste bâtisse rectangulaire des XVe et XVIIsup>e siècle a conservé quelques rares vestiges qui attestent de l’ancienneté de sa construction, comme la porte d’entrée de la façade principale dotée d’un arc en accolade et une fenêtre de la façade postérieure qui a conservé un bel appui mouluré.

    Aujourd’hui la mairie y est installée.

Patrimoine civil

  • La mairie (Plan).
    Mairie à Mareuil (15 juin 2017)
    Mairie à Mareuil (15 juin 2017)
    Heures d’ouverture de la mairie
    Mardi 9h00 à 12h00
    Mercredi 9h00 à 12h00 12h30 à 16h30
    Vendredi 9h00 à 12h00
    Site Web : http://mareuil.e-monsite.com/
 
  • L’ancienne mairie (Plan).
    Mareuil - L'ancienne mairie (21 août 2018)
    Mareuil – L’ancienne mairie (21 août 2018)

    L’ancienne mairie-école : dès 1855, la commune de Mareuil souhaite se doter d’une maison d’école. Une maison, achetée au lieu-dit Les Perches, est aménagée en 1859-1861 pour accueillir l’école, le logement de l’instituteur et la salle du conseil communal. En 1912, une mairie-école est construite à l’écart du bourg, sur la route de Sigogne. L’école s’y trouve toujours. L’ancienne mairie-école : dès 1855, la commune de Mareuil souhaite se doter d’une maison d’école. Une maison, achetée au lieu-dit Les Perches, est aménagée en 1859-1861 pour accueillir l’école, le logement de l’instituteur et la salle du conseil communal. En 1912, une mairie-école est construite à l’écart du bourg, sur la route de Sigogne. L’école s’y trouve toujours.

    Site de Mareuil

    On peut y voir l’inscription : ‘F Roy maire 1912, L Martin archte

 
  • Le monument aux morts (Plan).

    Monument aux morts à Mareuil (15 juin 2017)
    Monument aux morts à Mareuil (15 juin 2017)
 
  • Le logis (Plan).
    Mareuil - Le logis (21 août 2018)
    Mareuil – Le logis (21 août 2018)

    Le 12 juin 1669, Louis de Beaupoil, écuyer, sieur de Mareuil, demeure au logis noble du bourg de Mareuil. La famille de Beaupoil est toujours en possession du logis et de la seigneurie de Mareuil en 1788, et représentée par Louis Alexandre de Beaupoil. Un inventaire dressé en 1713, permet de connaître la composition du logis. Au rez-de-chaussée, se trouvent la cuisine, une « dépense », la chambre neuve, la chambre des filles et deux autres chambres. L’étage est occupé par des greniers. Une grange, une vieille écurie, un colombier et un chai, forment les dépendances. Dans la première chambre a été inventoriée une cassette couverte de cuir noir, « cousue » avec de petits clous, contenant les titres de noblesse de la famille de Beaupoil et d’autres papiers concernant la seigneurie de Mareuil.

  • Le lavoir (Plan).

    Lavoir à Mareuil (15 juin 2017)
    Lavoir à Mareuil (15 juin 2017)
  • Le puits (Plan).

    Puits à Mareuil (15 juin 2017)
    Puits à Mareuil (15 juin 2017)
  • Le puits rue des Écoles (Plan).

    Mareuil - Le puits rue des écoles (21 août 2018)
    Mareuil – Le puits rue des écoles (21 août 2018)
  • Le puits rue du Puits (Plan).

    Mareuil - Le puits rue du puits (21 août 2018)
    Mareuil – Le puits rue du puits (21 août 2018)
  • Le puits rue Traversière (Plan).

    Mareuil - Le puits rue Traversière (21 août 2018)
    Mareuil – Le puits rue Traversière (21 août 2018)
  • L’éolienne (Plan).

    Eolienne à Mareuil (15 juin 2017)
    Eolienne à Mareuil (15 juin 2017)

Notes et références


Le livre : ‘Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente’
Wikipédia Mareuil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s