Julienne

Julienne est une commune française du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Juliennois et les Juliennoises.

Localisation


Julienne est une commune située à l’ouest du département de la Charente, 5 km à l’ouest de Jarnac, où elle occupe le territoire légèrement accidenté qui sépare la vallée de la Charente de la plaine du Pays-Bas.

Le bourg de Julienne est aussi situé à 8 km à l’est de Cognac et 30 km à l’ouest d’Angoulême.

Julienne est située entre la D 15, route de Cognac à Rouillac qui passe à Nercillac et 2 km au nord-ouest, et 4 km au nord de la N 141, route d’Angoulême à Cognac et Saintes. La commune est traversée par la D 157 et la D 158, de moindre importance.

Hameaux et lieux-dits


Les principaux hameaux sont : les Tuileries, à la limite de la commune de Saint-Brice ; la Touche, au sud de la commune et Bellejoie, sur la route de Jarnac.

Le bourg ne possède pas d’église et est réuni à Chassors pour le culte.

Hameaux de Julienne
Hameaux de Julienne

LES HAMEAUX DE JULIENNE

Bellejoie
Chez Champion
La Barde
La Chagnaie
La Grange du Bois
La Touche
La Versaine
Le Poteau
Les Marcasses
Lles Tuileries
Liners

Histoire


Plusieurs sites antiques ont été trouvés : à Liners (à l’est) et au Deuil (à l’ouest) des vestiges romains, à la Chapelle de Linières (Liners) une nécropole médiévale.

Julienne a été un des lieux des prêches du désert, quand les protestants étaient pourchassés après la révocation de l’Édit de Nantes.

Le 7 mars 1787 les représentants de Julienne à l’assemblée préliminaire des États généraux qui se tient à la salle capitulaire des Récollets de Cognac sont J. Tondut et P. François.

En 1793 Julienne est une enclave de Chassors et ne sera créée comme commune qu’en 1801.

Lieux et monuments


Patrimoine religieux

 
  • Cette commune, formée en 1790, ne possède ni église, ni cimetière ; la paroisse est rattachée à l’église de Chassors.Il reste des tombes isolées et un cimetière protestant utilisé à partir de 1790 alors que les catholiques étaient enterrés à Chassors.
 
  • Le cimetière protestant (Plan).
Julienne - Le cimetière protestant (23 mai 2018)
Julienne – Le cimetière protestant (23 mai 2018)

Patrimoine civil

 
Julienne - La mairie (17 juin 2017)
Julienne – La mairie (17 juin 2017)

Heures d’ouverture

Lundi9h00 à 12h30 
Mercredi9h00 à 13h00 
Jeudi9h00 à 12h30 
Vendredi 14h00 à 16h45
Site Web : http://www.julienne.fr
 
  • Le monument aux morts (Plan).
Julienne - Le monument aux morts (17 juin 2017)
Julienne – Le monument aux morts (17 juin 2017)
 
  • Le Symposium (Plan).
Symposium 2004 : La Bande dessinée d'Angoulême - Eusèbe (8 juin 2020)
Julienne – Ce personnage est « Eusèbe » de l’auteur Masbou, de l’album De Capes et de crocs… Plus d’infos sur le site : http://www.editions-delcourt.fr

Symposium 2004 : La Bande dessinée d’Angoulême

Eusèbe : 140x50x50 cm par Lucien GHOMRI (France)

Ce personnage est « Eusèbe » de l’auteur Masbou, de l’album De Capes et de crocs…

Plus d’infos sur le site : www,edition-delcourt,fr


Julienne - Symposium 2004 : Bacchus (8 juin 2020)
Julienne – Symposium 2004 : Le puits, précise l’entrée de la mairie réalisé en 2001 par Mr Mettavant de Nercillac (8 juin 2020)

Le puits, précise l’entrée de la mairie réalisé en 2001 par Mr Mettavant de Nercillac.


Julienne - Bacchus : devant la mairie, dieu du vin, réalisé en 2001 par Jean Chatagnon dans l'atelier de son neveu Christophe à St Même les Carrières
Julienne – Bacchus : devant la mairie, dieu du vin, réalisé en 2001 par Jean Chatagnon dans l’atelier de son neveu Christophe à St Même les Carrières

Bacchus : devant la mairie, dieu du vin, réalisé en 2001 par Jean Chatagnon dans l’atelier de son neveu Christophe à St Même les Carrières.


Julienne - Symposium 2003 : sujet libre Tinaïdes IV. Il faut tout réinventer pour mieux témoigner de ce qui existe. Il nourrit son évolution de rencontres, d'amours, d'amitiés, de lieux forts, d'influences croisées, de propriétés, d'affinités et il n'imagine pas d'avenir sans passé, de présent et d'avenir. (8 juin 2020)
Julienne – Symposium 2003 : sujet libre Tinaïdes IV. Il faut tout réinventer pour mieux témoigner de ce qui existe. Il nourrit son évolution de rencontres, d’amours, d’amitiés, de lieux forts, d’influences croisées, de propriétés, d’affinités et il n’imagine pas d’avenir sans passé, de présent et d’avenir. (8 juin 2020)

Symposium 2003 : sujet libre

Tinaïdes IV : 51x30x230 cm par Patrick VOGEL (France)

Il faut tout réinventer pour mieux témoigner de ce qui existe. Il nourrit son évolution de rencontres, d’amours, d’amitiés, de lieux forts, d’influences croisées, de propriétés, d’affinités et il n’imagine pas d’avenir sans passé, de présent sans avenir.


Julienne - Symposium 2005 : Le Fruit Gourmand. Ceci n'est pas un corps, ni un pêcher, c'est le fruit de votre imagination. Vous qui aimez la bonne chère, croquez le fruit ; gourmand ! (8 juin 2020)
Julienne – Symposium 2005 : Le Fruit Gourmand. Ceci n’est pas un corps, ni un pêcher, c’est le fruit de votre imagination. Vous qui aimez la bonne chère, croquez le fruit ; gourmand ! (8 juin 2020)

Symposium 2005 : La Gourmandise

Le Fruit Gourmand : 200x40x40 cm par Catherine HURÉ (France)

Ceci n’est pas un corps, ni un pêcher, c’est le fruit de votre imagination.

Vous qui aimez la bonne chère, croquez le fruit ; gourmand !


Julienne - Symposium 2005 : Métamorphose. José fait les beaux arts à Barcelone et s'installe en France en 1972. Connu dans toute l'Europe, José Ballester, participe à de multiples expositions et de nombreux salons internationaux où il obtient des prix artistiques de renom. (8 juin 2020)
Julienne – Symposium 2005 : Métamorphose. José fait les beaux arts à Barcelone et s’installe en France en 1972. Connu dans toute l’Europe, José Ballester, participe à de multiples expositions et de nombreux salons internationaux où il obtient des prix artistiques de renom. (8 juin 2020)

Symposium 2005 : La Gourmandise

Métamorphose : 150x80x80 cm par José BALLESTER (France)

José fait les beaux arts à Barcelone et s’installe en France en 1972.

Connu dans toute l’Europe, José Ballester, participe à de multiples expositions et de nombreux salons internationaux où il obtient des prix artistique de renom.


Julienne - Symposium 2009 : Mère poule d'Olivier DELOBEL. Un phrase pour résumer mon oeuvre, qui n'est pas de moi mais de Victor Hugo : "L'instinct maternel est divinement animal. La mère n'est plus femme, elle est femelle" (8 juin 2020)
Julienne – Symposium 2009 : Mère poule d’Olivier DELOBEL. Un phrase pour résumer mon oeuvre, qui n’est pas de moi mais de Victor Hugo : « L’instinct maternel est divinement animal. La mère n’est plus femme, elle est femelle » (8 juin 2020)

Symposium 2009 : La Maternité

Mère poule : 160x100x130 cm par Olivier DELOBEL (France)

Une phrase pour résumer mon œuvre, qui n’est pas de moi mais de Victor HUGO : « L’instinct maternel est divinement animal. La mère n’est plus femme, elle est femelle ».


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Nectar d'Amour (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Nectar d’Amour (17 juin 2017)

Symposium 2009 : La Maternité

Nectar d’Amour : 230x100x105 par Charly SALLÉ (France)

La maternité symbolisée par l’allaitement : la grâce qui unit la mère à l’enfant dans ce geste d’amour essentiel pour la vie.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Eliette (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Eliette (17 juin 2017)

Symposium 2004 : La Bande dessinée d’Angoulême

Eliette : 150x50x50 cm par Harut YEKMALYAN (Arménie)

Ce personnage est « Eliette » de l’auteur Tiburce OGER, de l’album Gorn. Plus d’infos (biographies téléchargeables) sur le site : www,vendouest,com


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Cactacéus (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Cactacéus (17 juin 2017)

Symposium 2002 : thème libre

Cactacéus : 140x70x70 cm par Lucien GHOMRI (France)

L’artiste s’oriente vers le monde animal qu’il affectionne plus particulièrement et la spirale est toujours présente…

Son amour des animaux lui permet grâce à une vision contemporaine de ne retenir que les lignes, les caractères et les volumes essentiels de chacun afin de les exacerber dans un hymne au dépouillement et à la pureté.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Elévation (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Elévation (17 juin 2017)

Symposium 2002 : thème libre

Elévation : 70x70x180 cm par François VANDENBERGHE (France)

Fouillant sans cesse dans ses propres racines ou dans celles de peuples éloignés, Vandenberghe s’adresse en priorité à l’homme qu’il est, celui qu’il a été ou celui qu’il espère devenir.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Clair de lune (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Clair de lune (17 juin 2017)

Symposium 2009 : La Maternité

Claire de Lune : 235x120x90 cm par Vitali PANOK (Biélorussie)

Dans ce projet, je voulais évoquer les sentiments d’amour, de douceur et de tendresse que la mère éprouve déjà pour son futur enfant.



Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - X (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – X (17 juin 2017)

10ème Symposium International de Sculpture
Contemporaine sur MARBRE
Thème de la biennale 2016 : « LA SYMBOLIQUE DU 10 »

X : 170x80x80 cm

Roland HÖFT (Allemagne)

Mon projet « X » repose sur la connexion interactive entre des lignes et des nœuds.

Je joue avec le chiffre romain 10-X pour se fondre dans une forme intrigante de lignes et de nœuds. Dix, chiffre triangulaire, somme des trois premiers prismes, base du système décimal, ce qui nous ramène aux dix doigts humains.

Chaque siècle et chaque religion se l’est approprié car il est le nombre du paradis, du monde et de la création universelle, parfois caché, toujours présent.

Ma sculpture X représente : la naissance, la vie inconnue et la certitude de la fin. Encore et encore… Alors tournez autour de ma sculpture et essayez de résoudre l’intrigue.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Eas, Senso di Globalita (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Eas, Senso di Globalita (17 juin 2017)

10ème Symposium International de Sculpture
Contemporaine sur MARBRE
Thème de la biennale 2016 : « LA SYMBOLIQUE DU 10 »

Eas, Senso di Globalita (Sentiment de globalité) : 170x80x80 cm

Genti TAVANXHIU (Italie)

Ma sculpture représente deux formes apposées attirées l’une par l’autre.

En haut une forma géométrique qui part, son mouvement se transforme vers la forme organique (biologique) en bas, avec l’équilibre au centre, celle que nous recherchons pour une vie harmonieuse. Comme l’ombre et la lumière, le positif et le négatif…

L’observateur, peut ouvris son esprit, imaginé à sa façon. Tout est possible.

Sentiment de globalité peut se ressentir sans utiliser de mots.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Together (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Together (17 juin 2017)

10ème Symposium International de Sculpture
Contemporaine sur MARBRE
Thème de la biennale 2016 : « LA SYMBOLIQUE DU 10 »

Together (Ensemble) : 170x80x80 cm

Lien-Chin HOU (TAÏWAN)

A Taïwan, « 10 » représente la plénitud et la perfection, comme deux personnes se tenant la main, signe de bonheur et de paix.

Mon objectif : traduire la connexion unique entre la nature sauvage et l’homme. Par exemple, la forme des vagues, le mouvement du serpent, les doigts qui se croisent… Ces différentes choses ont le même symbole, celui que je représente à travers ma sculpture. Toute chose a besoin d’en rencontrer d’autres.

Cela représente la sagesse, les idées, la culture, le futur. La connexion unique de la vie.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Structure and Motion (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Structure and Motion (17 juin 2017)

10ème Symposium International de Sculpture
Contemporaine sur MARBRE
Thème de la biennale 2016 : « LA SYMBOLIQUE DU 10 »

Structure and Motion (Structure et Mouvement) : 170x80x80 cm

Agnessa IVANOVA PETROVA (Bulgarie)

Selon les sources, le nombre 10 contient tous les autres numéros.

Cette particularité donne des interprétations différentes au cours de l’histoire.

Pour les uns, il symbolise le divin, l’ordre, la domination. Pour les autres, ses deux éléments représentent l’existence (1) et le l’inexistence (0) matière et esprit. Il symbolise aussi Dieu, le ciel, l’univers et la source de la Nature Eternelle.

Mon projet, avec ces formes de vagues présente le nombre 10 comme la Source de la Nature Eternelle. Ces formes évoquent aussi la structure des vagues de l’Univers. Les formes horizontales et toute la composition donne une stabilité et un ordre dans les formes tombant en chute libre. Cela rappelle les lois mathématiques des substances matérielles et immatérielles de l’existence.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne - Decadal (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne – Decadal (17 juin 2017)

10ème Symposium International de Sculpture
Contemporaine sur MARBRE
Thème de la biennale 2016 : « LA SYMBOLIQUE DU 10 »

Decadal (Puissance de la Création) : 170x80x80 cm

Eugen PETRI (Roumanie)

A l’école roumaine, 10 est la note maximale d’appréciation. Quand vous séparez le nombre en 1 et 0, le chiffre 1 est le premier, le pouvoir, 0 n’est rien, le néant. Ensemble, 1 et 0 vous donnent la puissance, la création maximale. Le nombre au plus près de la perfection.

Dans mon projet, les deux symboles se rejoignent ou se détachent l’un de l’autre.

Le volume vertical s’extirpe du chaos, mais la forme ronde retient l’élément vertical pour rester ensemble, parce l’ensemble est beau, la forme de création. Le vertical est lisse, propre, poli, la forme ronde a une surface plus grossière, l’intérieur non fini. Le numéro UN surgit du néant.


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)

9e Symposium

Thème 2012 : « La Liberté »

Freedom : 230x120x130 cm par Emian PETROSYAN (Arménie)


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)

9e Symposium

Thème 2012 : « La Liberté »

The Way : 200x130x80 cm par Carsan BONMEZDAG ZÖNGÜR (Turquie)


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)

9e Symposium

Thème 2012 : « La Liberté »

Liberté : 220x140x180 cm par Thierry FERREIRA (Portugal)


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)

9e Symposium

Thème 2012 : « La Liberté »

Libertad : 210x100x100 cm par Laura MARCOS (Argentine)


Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)
Symposium International de Sculpture sur marbre de Julienne (17 juin 2017)

8e Symposium

Thème 2012 : « Le feu »

Temple du feu : 240x147x116 cm par André NACOELEN (France)


 
Julienne - La Barde (23 mai 2018)
Julienne – La Barde (23 mai 2018)

En 1705, La Barde, alors paroisse de Chassors, appartient à Henry de Lafont, sieur de La Barde, qui y fait sa demeure. Ce domaine passe ensuite à la famille Fé qui le possède encore en l’an VII. Le 6 germinal an 7 (26 mars 1799), Jeanne Roux, veuve de Philippe Fé de la Barde, fait dresser un inventaire des lieux. Les bâtiments ont été reconstruits au XIXe siècle.

 
Julienne - Le puits (17 juin 2017)
Julienne – Le puits (17 juin 2017)
 
  • Le pigeonnier de La Barde (Plan).
Julienne - Le pigeonnier de La Barde (17 juin 2017)
Julienne – Le pigeonnier de La Barde (17 juin 2017)

Notes et références


Le livre : ‘Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente’
Wikipédia Julienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le site présente des photographies des anciens hôtels, des maisons de cognac et des adresses à ne pas manquer à Cognac.