Angeac-Charente

Angeac-Charente est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Angeacais et Angeacaises.

Localisation


Angeac-Charente est une commune située à l’ouest du département de la Charente, à 18 km à l’ouest d’Angoulême et à 9 km à l’est de Jarnac, sur la rive sud de la Charente.

Elle est aussi située à 3,5 km de Châteauneuf-sur-Charente qui est le chef-lieu de son canton et à 21 km de Cognac.

La D 10, d’Aubeterre à Jarnac par Montmoreau, Blanzac, Châteauneuf et Saint-Même, qui passe au sud-ouest de la commune, est la route la plus importante. Des routes départementales de moindre importance traversent la commune, comme la D 154 et la D 404 qui dessert le bourg et traverse la Charente.

La voie ferrée d’Angoulême à Saintes traverse la commune à 300 m du bourg, mais la gare la plus proche est celle de Châteauneuf, desservie par des TER entre Angoulême, Jarnac, Cognac, Saintes, Saujon et Royan.

Hameaux et lieux-dits


La population est disséminée dans de nombreux hameaux. Le bourg d’Angeac est peu important ; il est bâti autour de son église.

Le centre de population le plus important est le village des Bergeries, près de la ligne de chemin de fer, et s’étend aux Barrauds, près de la mairie, avec le bourg comprenant l’église.

Les autres hameaux sont: Lasdoux, Chez Bernard,au pied des grands bois qui couvrent le sud de la commune; le Moulin, sur un bras de la Charente vers l’ouest; chez Guignard et chez Liaumet Thomas, chez Magaud près de la route de Châteauneuf à Cognac ; Rivière, chez Piet et chez Bajot, dans la vallée de la Charente; Ortre, sur la route d’Angeac à Bouteville; Les Bonnauds,  entre Les Barrauds et Les Bergeries; etc.

Hameaux d'Angeac-Charente
Hameaux d’Angeac-Charente
LES HAMEAUX D’ANGEAC-CHARENTE
Bois de Larat
Bois du Roc
Bois Rond
Chez Bajot
Chez Ballet
Chez Bernard
Chez Durandeau
Chez Guignard
Chez Liaumet Thomas
Chez Liauroy
Chez Magaud
Chez Pascaud
Chez Piet
L’Etang
La Combe Renet
La Grande Chaume
La Millaudrie
La République
La Vigne du Moulin
Lasdoux
Le Grand Berger
Le Grison
Le Moine
Le Moulin
Le Palin
Le Pontillon
Les Barrauds
Les Bergeries
Les Bois
Les Bonnauds
Les Gatinauds
Les Groies Petaine
Les Ouches
Les Rentes de Rivière
Les Rocquets
Les Rompies
Ortre
Rivière

Histoire


En 768, le roi Charlemagne, nouveau roi des Francs, après que l’Aquitaine eût été conquise par Pépin le Bref entre 760 et 768, descendit à Angoulême et y rassembla une armée, afin de contrer les fils de Waïfre qui s’étaient révoltés. Il séjourna à Mornac en mai et Angeac en juillet. Il alla ensuite sur le bord de la Dordogne pour s’y faire livrer les révoltés, et y construire la forteresse de Fronsac.

Son fils Louis le Pieux, devenu roi franc d’Aquitaine, avait l’une de ses quatre résidences à Angeac.

Sous l’Ancien Régime, Angeac était une dépendance du château de Vibrac.

Les seigneurs de Vibrac n’avaient pas de logis à Angeac, leur château de Vibrac étant à proximité de ce bourg. Cependant, au Bois Rond, on pouvait remarquer au début du XXe siècle une vieille ruine en grand appareil, qui devait être une dépendance du château et dont la destination semble avoir été de recevoir les produits de la dîme dus par les tenanciers d’Angeac.

La voie de chemin de fer Angoulême-Cognac, ouverte en 1867, traverse la commune mais la gare la plus proche était celle de Saint-Amant-de-Graves avant d’être celle de Châteauneuf-sur-Charente.

Lieux et monuments


Patrimoine religieux

  • L’Eglise paroissiale Saint-Pierre (Plan), située dans le bourg, a été construite au XIVe siècle.
    Eglise Angeac-Charente (18 août 2016)
    Eglise Angeac-Charente (18 août 2016)
    Eglise Angeac-Charente (18 août 2016)
    Eglise Angeac-Charente (18 août 2016)

    L’église Saint-Pierre est une église catholique située à Angeac-Charente, en France.

    Historique

    L’édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1992.

Patrimoine civil

  • La mairie (Plan).
    Angeac-Charente - La mairie (5 mai 2018)
    Angeac-Charente – La mairie (5 mai 2018)
    Heures d’ouverture de la mairie
    Lundi 9h00 à 12h00
    Mardi 13h00 à 17h00
    Vendredi 9h00 à 12h00
    Site Web :
  • Le monument aux morts (Plan).

    Angeac-Charente - Le monument aux morts (5 mai 2018)
    Angeac-Charente – Le monument aux morts (5 mai 2018)
  • Un des ponts coudés daterait du XIIe siècle (Plan).

    Pont coudé d'Angeac-Charente (26 mars 2017)
    Pont coudé d’Angeac-Charente (26 mars 2017)
  • Alors que le manoir de la Motte a été détruit, il reste le manoir des Bergeries (Plan) mentionné en 1679 et le manoir du moulin qui porte la date de 1765 sur son portail. Le Moulin serait de la fin du XIXe siècle.

    Manoir (26 mars 2017)
    Manoir des Bergeries (26 mars 2017)
  • Le lavoir à côté de l’église (Plan).
    Lavoir à côté de l'église Angeac-Charente (18 août 2016)
    Le lavoir (Angeac-Charente) – 19 août 2016

    Bassin non couvert, en deux parties, trois margelles inclinées, cimentées. Allée cimentée sur trois côtés. Dans l’angle, fontaine à ciel ouvert. Au bout, une pierre à laver.

  • Le lavoir d’Ortre (Plan).

    Bassin rectangulaire, trois margelles inclinées en pierre, deux tables à laver accolées, un égouttoir à l’extrémité.

  • Le lavoir des Bergeries (Plan).
  • Le lavoir Lasdoux-Chassors (Plan).

    Angeac-Charente - Lavoir Lasdoux (26 mars 2017)
    Angeac-Charente – Lavoir Lasdoux (26 mars 2017)
  • Un château d’eau (Plan) se dresse à Angeac entre la D 10 et la D 154.L’édifice est géré par le Syndicat Mixte Alimentation Eau Potable et Assainissement (S.M.A.E.P.A).
    Il dessert les communes de Châteauneuf, Angeac, Graves Saint Amant, Mosnac, Saint Simeux, Saint Simon et Vibrac.

    Château d'eau (26 mars 2017)
    Château d’eau (26 mars 2017)
  • Un mémorial dédié à Claude Bonnier (Plan) a été érigé au nord-est de la commune le long de la D 404 reliant Angeac à Vibrac. Le monument est placé à l’endroit même où Claude Bonnier, en provenance de Londres, a atterri en avion dans la nuit du 14 au 15 novembre 1943. Engagé dans les Forces françaises libres, il a rejoint, à Chasseneuil, le Colonel Chabanne, chef du maquis de Bir Hacheim. Arrêté après une dénonciation en 1944, il se donnera la mort pour ne pas trahir ses compagnons. Des bornes placées tout au long de la RN 141 signalent la « Route Claude Bonnier, Chemin de la Liberté » en hommage à cette grande figure de la Résistance.

    On peut lire sur la croix :

    Claude Bonnier
    ‘Hypothénuse’
    Ingénieur civil des mines
    Homme de Science et d’Action


    Commandeur de la Légion d’Honneur
    Compagnon de la liberté
    Délégué militaire régional
    du Général de Gaulle (Region B)
    Héros et martyr
    1897 – 1944


    Ce mémorial a été inauguré
    le 31 août 1984
    par M. Jean Laurain
    secrétaire d’état
    chargé des anciens combattants
    M. Jacques Chaban-Delmas
    Compagnon de la libération
    délégué militaire national
    du Général de Gaulle
    en France occupée
    M. André Delage
    président-fondateur
    du comité national Claude Bonnier
    .

Notes et références


Wikipedia Eglise d’Angeac-Charente
Wikipedia Angeac-Charente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s