Rue Millardet

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Montméry (Jura) 1838 – Bordeaux 1902.

Fut professeur à Bordeaux où il occupa la chaire de botanique. Sa renommée fut internationale en raison de ses travaux sur les maladies cryptogamiques de la vigne. Il est l’inventeur de la bouillie bordelaise, traitement cuprique contre le mildiou.

Les premières apparitions du phylloxéra dans les Charentes eurent lieu en 1872 à Crouin (aujourd’hui faubourg de Cognac) et à Chérac. Deux ans plus tard, il avait détruit presque tout le vignoble producteur de cognac. De longues recherches furent mises en œuvre pour apporter un remède à ce désastre.

On reconstitua le vignoble en greffant des plans français sur des pieds américains (le Berlandiéri) ramené des forêts de l’Arizona, dont les racines résistaient aux attaques du phylloxéra. C’est à Alexis Millardet que l’on doit l’idée d ‘hybridation des cépages français et américains.

Il participa ensuite aux expériences sur les nouveaux porte-greffes entreprises par la station viticole créée à Cognac ; pour étudier leur meilleure adaptation dans nos sols calcaires.

Le 11 septembre 1912, la commission de la voirie propose, à titre de reconnaissance de la viticulture et du commerce charentais, de donner le nom de Millardet à la rue de Séchebec. Après quelques contestations (la rue conduisant au lieu-dit Séchebec, on devrait conserver ce nom), le conseil accepte et la rue Séchebec devient la rue Millardet.

Un buste d’Alexis Millardet, dû au sculpteur Gaston Leroux, se trouve dans le jardin public de Bordeaux. Sur le socle, une jeune femme nue lui offre une grappe de raisin. En mars 1913, la Société d’agriculture de la Gironde, ayant demandé une participation à la ville de Cognac pour l’érection de ce monument, le conseil vote un crédit de 100 F.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 129

CHAI MAURAIN P.A. et CIE, puis DISTILLERIE D’EAU-DE-VIE DE COGNAC A GUILLIEN, puis JULES BOUCHET (N° 15)

Histoire

Chai Maurain P.A. et Cie ; puis distillerie d'eau-de-vie de cognac A. Guillien, puis Jules Bouchet (26 août 2015)
Chai Maurain P.A. et Cie ; puis distillerie d’eau-de-vie de cognac A. Guillien, puis Jules Bouchet (26 août 2015)

Chais de vieillissement de la maison Maurain construits dans le 3e quart du 19e siècle. Vers 1900, ils sont utilisés comme chais de réserve de la maison Boutillier, Briand et Cie, avant d’être transformés en distillerie en 1920, par A. Guillien. Transformés en édifice commercial dans le 3e quart du 20e siècle.

 Adresse : 15, rue Millardet

Haut de page


DISTILLERIE PORTET (N° 144)

Histoire

Distillerie Portet (8 octobre 2015)
Distillerie Portet (8 octobre 2015)

La distillerie, créée en 1880 et agrandie en 1920, devient par alliance en 1951 la propriété de Portet, distillateur au Bois-Roche à Cherves, qui cesse ses activités au début des années 1980.

 Adresse : 144, rue Millardet

Haut de page


Notes et références


http://www.culture.gouv.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s