Rue Léonce Laval

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Le nom de Léonce Laval a été donné à la rue du Pérat après la Seconde Guerre mondiale.

Léonce Laval (Cognac 1905 – Mont-Valérien 1942) a fait œuvre de poète avec deux pièces dramatiques en vers : Les révélations (1920), représentée à Cognac. Et L’idéal de Gribouille (1935). On lui doit aussi des conférences sur des sujets variés.

Professeur, résistant, il est arrêté à Royan en 1942 et fusillé par les nazis en 1942. Sa fin tragique a interrompu une carrière qui aurait pu être féconde.

Ajoutons que Léonce Laval, propagandiste d’une certaine idée de la culture, avait fondé avec Pierre Martin-Civat le « Groupement littéraire cognaçais » en 1924.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac tome 1 page 109

MAISON (n° 18)

PLAN

Maison, 18 rue Léonce Laval (23 juillet 2015)
Maison, 18 rue Léonce Laval (23 juillet 2015)

Epoque : 4e quart 19e siècle

 Adresse : 18, rue Léonce Laval

Notes et références


http://www.culture.gouv.fr/

Haut de page

rue leonce laval

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s