Rue Haute de Crouin

A VOIR
dans cette rue

Histoire : L’ancien village de Crouin, rattaché à Cognac en 1867, en est devenu un faubourg.

Son origine est lointaine comme le prouvent les tessons de poterie, les tuiles à rebords, les morceaux de sarcophages et de colonnes d’époque gallo-romaine que l’on y a découverts à maintes reprises. Ont été mises au jour également des monnaies romaines, presque toutes en bronze, datant surtout des IIIe et IVe siècles, ce qui atteste une occupation dans les premiers siècles de notre ère, confirmée par la découverte en 1987, au lieu-dit la Haute-Sarrazine, d’une importante installation vinaire.

L’église Sainte-Marie-Madeleine, rue de la Nauve, est la plus ancienne du Cognaçais : elle date de 1064.

Crouin est situé dans le vignoble délimité des Borderies.

En mars 1936, des travaux de terrassement ont permis de retrouver un ensemble de monnaies du XVIe siècle. 22 pièces dont une en or composent ce « trésor ». La monnaie la plus récente date des années 1560, ce qui permet de placer la perte de cet ensemble entre 1560 et 1570, soit durant la période des guerres de Religion. Ce « trésor » est venu rejoindre la collection de numismatique du musée municipal.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 68.

DISTILLERIE THIBAULT BISSEUIL, puis HERIARD ELIE et CIE, puis A. HARDY et CIE, ACTUELLEMENT ACTILEV

Histoire


Chais bâtis dans la 2e moitié du 19e siècle. Distillerie construite en 1884 pour Paul Thibault. Vendue en 1896 à B. de Saint-Laurent et en 1902 à Elie Hériard. Depuis 1937, propriété de la maison Hardy qui y installe sa mise en bouteilles.

 Adresse : 106, rue Haute-de-Crouin

Haut de page


ÉCOLE MATERNELLE DE CROUIN

PLAN

Ecole mixte construite de 1901 à 1904 par l’entrepreneur Léonard Lestrade aîné sous la direction de l’architecte Lucien Roy. Adjonctions de classes et rénovation dans le 4e quart du 20e siècle.

L’école de Crouin est une école mixte pour 48 élèves des deux sexes, conçue selon le modèle de la Maison d’école de la Charente qui a inspiré l’école de Fleurac. La maison du maître, flanquée à droite comme à gauche du préau et d’un pavillon prévu pour que les enfants y déposent en arrivant leur panier, dissimule l’unique classe, qui lui est adossée à l’arrière. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Les sexes, dans cette école mixte, comme dans toutes les autres, sont complètements séparés : les filles pénètrent dans le préau de droite, déposent leur panier dans le pavillon de droite et accèdent ensuite à leur cour de récréation, à droite, séparés de celle des garçons par un mur et équipée contre le mur du fond de ses propres sanitaires ; les garçons font de même du côté gauche.

 Adresse : 154, rue Haute de Crouin


Notes et références


http://www.culture.gouv.fr
Le livre ‘Patrimoine de Poitou-Charentes – architectures et mobiliers’

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s