Rue de la Poudrière

A VOIR
dans cette rue

Histoire : En raison du danger, l’autorisation avait été accordée en 1828 de faire construire un nouveau magasin à poudre sur la hauteur du parc.

Mais en 1853 les habitants du quartier des Champs-du-Château faisaient une pétition pour supprimer la poudrière déjà presque entourée de maisons, et ouvrait une souscription.

En mai 1855, le conseil décide que la poudrière sera supprimée dans le quartier des Champs-du-Château pour ouvrir le rue dite de la Poudrière, tracée sur le plan de 1844 sur l’emplacement même du bâtiment. L’urgence se fit sentir lorsque le 11 août 1856 un incendie voisin donna les craintes.

Le conseil décida que la poudrière serait transportée immédiatement au coin nord-ouest du nouveau cimetière (actuelle rue de l’Égalité).

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 150

DISTILLERIE (DISTILLERIE D’EAU DE VIE DE COGNAC) dite MAISON DE COMMERCE CH. JOBIT et CIE, puis CALVET, ACTUELLEMENT COGNAC GASTON ROUSSEL (N° 5 à 13)

PLAN

 

Histoire


Chais bâtis à partir de 1860 pour Jobit, maison de négoce fondée en 1833. Construction de la distillerie en 1911. Après la cessation des activités, en 1955, le bâtiment de la distillerie est transformé en logement et les chais sont occupés d’abord par Calvet, puis par Cognac Gaston Roussel. La marque a été achetée par Cognac Larsen.

 Adresse : 5 à 13 rue de la Poudrière

Notes et références

http://www.culture.gouv.fr

Haut de page

rue de la poudriere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s