Rue Chalais

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Le canton Chalais, est cité en 1539, mais la rue, chemin rural du bourg du Prieur entourant l’église Saint-Léger, doit remonter ç une époque nettement plus ancienne.

D’où vient l’appellation Chalais ?

Le bourg du Prieur, notre quartier de centre actuel, aurait-il eu vers le XIe siècle une enceinte particulière comme l’usage en était fréquent dans les bourgs de Prieuré ?

Cette enceinte aurait disparu après la construction au XIIIe siècle de la ligne de remparts ceinturant toute l’étendue de la ville.

Peut-on accepter la forme « Chalet » devenue « Chalais », venant du latin « Castelerum », c’est-à-dire une porte flanquée de moyens de défense ? Des documents datés du XVIe siècle citent le « Canton de l’Oume ou de l’Homme Chalais », formé par deux placettes dont la plus étendue est prolongée par une impasse.

Ce qui laisse supposer la présence dans ces lieux d’un orme ou ormeau.

La rue Chalais aux XVIIIe et XIXe siècles ne s’étendait pas d’un seul tenant, comme nous la connaissons à notre époque.

Entre la rue du Prieuré et la rue du Minage (rue Mgr. Lacroix), existaient deux maisons qui obstruaient le passage. La municipalité les acheta en 1841 et les fit démolir.

Au débouché de la rue Chalais sur la place des Dames, à l’angle de la rue d’Angoulême, le Minage (Marché aux grains) datant du XIIIe siècle et en mauvais état, créait un second obstacle.

Sa démolition en 1852, permit un accès plus facile à la rue Chalais. Cette rue a été alignée en 1868, et beaucoup de ses immeubles datent de cette époque.

Le groupe scolaire Pierre et Marie-Curie (ex-centre filles) a été bâti de 1893 à 1896, sur une partie de l’ancienne cour des Récollets.

L’école Jules-Ferry (ex-centre garçoncs) construite aux mêmes dates, a été désaffectée en 1971 et en partie détruite, pour faire place au parking et à la place Jules-Ferry.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 2 page 25

ÉCOLE DU CENTRE, PRIMAIRE DE GARCONS (11, 13 rue Chalais)

PLAN

Une école est installée dans une partie de l’ancien couvent des récollets, vraisemblablement dès le 18e siècle. En 1887, le conseil municipal prévoit la construction d’un logement. En 1892, Lucien Roy, architecte communal, présente un nouveau projet de construction d’un logement et de corps de bâtiment le long des rues du Prieuré et de Chalais. Les travaux sont achevées début 1896. La date 1895 est inscrite sur la porte d’entrée de l’école. L’établissement devient école de filles en 1922.

 Adresse : 11, 13 rue Chalais

Haut de page


HÔTEL (16,rue Chalais)

PLAN

Histoire


Hôtel, en partie détruit, pouvant dater de 1850 environ.

Adresse : 16 rue Chalais

Notes et références


http://www.culture.gouv.fr

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s