Rue du Canton

A VOIR
dans cette rue

Histoire : (place du Canton) (appelée le Grand Canton dès le XVe siècle)(place de l’Ancien Marché suivant annuaire Larcaud de 1913)

En Charente, un canton est une petite place sur laquelle aboutissent plusieurs rues, grandes ou petites.

Jadis sur cette place et ses abords, se trouvait la « Grande Boucherie » ou boucherie d’en haut, avec ses étals de bouchers et ses boutiques de commerçants.

Sur un pilier, le corps de la ville ou municipalité faisait afficher avant la Révolution, les édits royaux.

La Boucherie d’en bas se tenait dans le voisinage du château.

Le Grand Canton faisait la jonction entre le bourg du château et le bourg du Prieur groupé autour de l’église Saint-Léger.

Au XVIIIe siècle, sur la place du Canton, les viticulteurs venaient proposer leurs échantillons d’eaux-de-vie aux négociants.

(rue du Canton)(rue du Marché en 1823)(ancienne rue du Marché aux légumes)

 Jusque vers la révolution, un petit cimetière s’étendait le long du mur nord de l’église Saint-Léger.

Ce cimetière fut ensuite détruit et les terrains furent vendus à des particuliers qui y construisirent les maisons adossées à l’église.

L’une d’elle porte la date de 1809.

Au carrefour de la rue Saint-Martin (aujourd’hui rue Aristide-Briand) se tenait jadis le marché aux domestiques. Ils stationnaient là debout, une tige d’arbuste à la main pour signifier qu’ils désiraient se louer comme ouvriers agricoles. Les commerçants se plaignaient souvent de l’encombrement occasionné qui entravait la circulation, et demandaient que le marché aux domestiques soit déplacé. Les registres du conseil municipal en font mention en 1899, en 1910,  en 1913. La municipalité opposait toujours un refus à un changement de lieu arguant que ce marché se tenait là depuis bien longtemps et qu’il n’y avait pas de raison de priver ce quartier de cet avantage. Tout au plus avait-elle admis que les groupes se tiennent un peu plus bas. Mais la vielle habitude rendait difficile l’obéissance à ces nouvelles instructions.

Avant la dernière guerre, la coutume subsistait encore. Quelques groupes se tenaient près de la petite porte de l’église Saint-Léger (appelée porte des Sins ou des Saints). Le marché conclu, employeur et ouvrier agricole allaient boire ensemble au café d’en face.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 48

MAISON (N° 27)

PLAN

Maison, 27 rue du Canton (21 juillet 2015)
Maison, 27 rue du Canton (21 juillet 2015)

Histoire


Le sous-sol et la pièce sud-ouest conservent des vestiges du 17e siècle ? Et peut-être même antérieurs : arcs, cheminée, évier ; façade reconstruite dans la 2e moitié du 19e siècle ; magasin remanié au 20e siècle.

 Adresse : 27, rue Canton

Haut de page


MAISON (N° 28, 30)

PLAN

Maison (12 octobre2015)
Maison (12 octobre2015)

Histoire


Sous-sol avec série d’arcs du 17e siècle ou antérieurs ; maison reconstruite au 19e siècle ; magasin refait au 20e siècle ; maison en cours de remaniements en 1987.

 Adresse : 28, 30 rue Canton

Haut de page


CINÉMA OLYMPIA

PLAN

Cinéma l'Olympia (22 juin 2015)
Cinéma l’Olympia (22 juin 2015)

Histoire


Ce cinéma, construit en 1918, figure dans le bottin de 1923 sous le nom d’Olympia palace.

 Adresse : 34, rue Canton

Notes et références

http://www.culture.gouv.fr/

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s