Quai Maurice Hennessy

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Hennessy, le nom aujourd’hui connu dans le monde entier le doit à huit générations d’hommes qui par leur travail, leur talent ont poursuivi et développé l’oeuvre de leur illustre ancêtre irlandais, Richard, arrivé à Cognac, un jour de 1765 pour faire le commerce des eaux-de-vie de cognac.

Si tous ces « grands marchands » méritent l’intérêt d’un biographe, il en était un, Maurice Hennessy qui était particulièrement attachant.

Homme d’action, homme de contact, homme de culture, homme de toutes les fidélités, tel était Maurice Hennessy.

Le personnage était typique. Il faisait partie de cette race des « grands seigneurs » davantage marqué par la culture humaniste d’une région que par la culture technocratique, néologisme ignoré de son temps.

Né à Richemont (Charente), le 12 novembre 1896, il faisait partie de cette génération d’hommes qui ont vécu comme acteurs, les années de guerre et qui, par là, donnèrent un exemple concret de la manière dont on peut se sortir des moments difficiles.

Reconnu par ses pairs, il a été élu en 1937 président du Comité International des Vins et Spiritueux. En 1940 il fait une rencontre décisive avec Jean Monnet.

Homme d’action, Maurice Hennessy le fut assurément durant sa présidence de la maison Hennessy de 1945 à 1965 : 20 années d’efficacité qui virent l’entreprise prendre un essor considérable et s’intégrer dans la voie du modernisme.

C’est Maurice Hennessy qui, alors que le Gouvernement provisoire du Général de Gaulle venait à peine de créer la Sécurité Sociale, aidé de son cousin Kilian Hennessy, fonda l’Institut Social qui fonctionne encore aujourd’hui et qui permet aux salariés de l’Entreprise de bénéficier de nombreux avantages sociaux.

Ceci peut nous paraître aujourd’hui une chose tout à fait normale, mais en 1947 quel progrès social !

Durant sa carrière, Maurice Hennessy fut un voyageur infatigable. Son activité commerciale débuta par les grands pays d’Amérique du Sud, puis ce fut le tour de la Chine, à l’époque où le grand Citroën imagina la Croisière Jaune, puis le Japon et bien entendu tous les pays « cognaphiles » ou pays anglo-saxons qu’il connaissait bien depuis son enfance.

Il fut un grand ambassadeur du cognac. On raconte même que parfois, alors qu’il représentait le cognac à l’étranger, il en oubliait volontairement de mettre sa propre marque en avant.

Il était apprécié de tous. Il a su gagner l’admiration et le respect de tous, des viticulteurs bien sûr, mais aussi des agents, tant en France qu’à l’étranger.

Fils de sénateur, époux et père de notables régionaux, descendant d’une famille qui légua trois générations d’hommes politiques à la région, Maurice Hennessy ne succomba pas au virus de la politique.

Homme de contact, doué d’une forte personnalité, il préféra utiliser ses qualités au profit d’une région qu’il aimait et qui l’avait profondément marqué.

Outre la création en septembre 1940 du Bureau National de Répartition qui allait devenir l’actuel Bureau National, il n’a jamais cessé durant plus de trente années de présider aux destinées de notre région.

Il décéda en sa propriété de la Billarderie, le 20 décembre 1990.

Par délibération du conseil municipal du 26 janvier 1993 a été décidé le changement de dénomination du quai Papin (de la rue de la Richonne à la rampe du Château), le nom de Papin n’étant pas directement lié à l’histoire de Cognac. Cette portion de quai porte désormais le nom Maurice Hennessy.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac tome 2’ page 43

LA PORTE SAINT-JACQUES

PLAN

Porte Saint-Jacques (7 février 2009)
Porte Saint-Jacques (7 février 2009)

L’ensemble Porte et tours du Vieux-Port de Cognac encore nommé porte Saint-Jacques est un monument situé sur les quais de la Charente dans la commune française de Cognac, département de la Charente. La porte et les tours faisaient partie de l’enceinte de la ville.

Historique


Porte Saint-Jacques (mai 2015)
Porte Saint-Jacques (mai 2015)

Au Moyen Âge, la ville de Cognac était protégée par des murailles et adossée au fleuve. Les remparts étaient percés de trois portes, la porte Saint-Martin au sud, la porte angoumoisine à l’est et la porte Saint-Jacques à l’Ouest. La ville était reliée au quartier Saint-Jacques, de l’autre coté du fleuve par un pont qui donnait sur cette porte.

Les premières tours datant du XIIème siècle étaient carrées et c’est vers 1500 qu’ont été élevées les tours rondes actuelles. Le pont médiéval a été détruit en 1855 (le pont neuf avait été terminé en 1850).

Porte Saint-Jacques (mai 2015)
Porte Saint-Jacques (mai 2015)

Des travaux ont été entrepris au xixe siècle, en 1816 (par le maçon _Braute de Cognac, sous la direction de l’ingénieur Deva) puis de 1819 à 1824 sous la direction de Paul Abadie, de 1828 à 1839 puis en 1897 et en 1972.

Les tours seront une prison après la révolution, de 1789 jusqu’en 1860.
La porte et les tours du Vieux-Port de Cognac ont été inscrits monument historique par arrêté du 15 mai 1925.

Architecture


Les tours sont construites en blocage à parement de pierre de taille de calcaire local.

Chaque tour possède deux salles à voûte en berceau plein-cintre. La terrasse est dallée de pierres.

Les gargouilles ajoutent un décor sculpté.

 Adresse : Quai Maurice Hennessy

Haut de page


LE LAVOIR

PLAN

Histoire


Lavoir non couvert, dont la date de construction est inconnue, mais qui figure sur le plan de 1713 par Claude Masse.

Le lavoir ‘Le Creux à Charlotte‘ fur célébré par les chansonniers dans une ritournelle populaire (« Ah ! Le boun endret, tieu Creux à Charlotte, pour laver les bonnets« ) publiée par l’Annuaire de l’Arrondissement de Cognac 1896-1897 (page 18). Situé au bas du château des Valois, il est alimenté par une source, qui nourrissait en amont la fontaine de François 1er. Il comporte un petit et un grand bassin accessibles par un escalier abrupt côté château.

 Adresse : Quai Hennessy

Notes et références


http://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_et_tours_du_Vieux-Port_de_Cognac
http://www.culture.gouv.fr
Le livre ‘Fontaines, lavoirs, sources en Vallée de l’Antenne’

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s