Boulevard Oscar Planat

A VOIR
dans cette rue

Histoire : Le nom d’Oscar Planat a été donné en 1893 au chemin de Javrezac à la gare (ancienne rue Guérin).

Oscar-Abel Planat de La Faye naquit à Limoges (Haute-Vienne) le 14 mai 1825 de l’union de Madeleine-Clarisse Cellerier et d’Abel Planat.

Après des études au lycée Louis-le-Grand à Paris, Oscar Planat fit son droit à Paris et prêta serment d’avocat à la cour d’appel de Paris en 1849.

A la mort de son père, en 1858, il revint à Cognac et prit la direction de la maison de commerce que son père y avait créée.

En 1863, il se présenta à la députation dans la circonscription de Cognac-Barbezieux en remplacement de Tesnières, décédé, et fut élu contre Bouraud, maire de Cognac, et Auguste Hennessy, négociant.

Deux ans plus tard, en 1865, il succéda à Georges de Salignac comme conseiller général du canton de Cognac, et fut par la suite constamment réélu.

En 1869, il fut réélu député avec 20 081 voix sur 37 267 votants.

Candidat du Parti républicain en février 1876, comme député dans l’arrondissement de Cognac, il obtint 5 490 suffrages dès le premier tour et échoua au second tour en ne recueillant que 6 491 voix contre 8 318 obtenue par Cunéo d’Ornano. Cette élection ayant été annulée, Oscar Planat se présenta à nouveau et le 21 mai de la même année n’obtint que 6 800 voix sur 16 300 votants.

Aux élections du 14 octobre 1877, il échoua encore à Barbezieux ne recueillant que 3 251 voix contre André qui en obtint 7 709. Il renonça dès lors à la députation.

Appelé au conseil municipal de Cognac en 1865, il y siégea constamment depuis ; en 1878, Oscar Planat fut élu maire de Cognac et s’occupa des embellissements de la ville de Cognac, dont il fur un administrateur avisé.
Officier d’Académie, chevalier de la Légion d’honneur, directeur de la maison de commerce Planat & Cie, président de la Société de secours mutuels des instituteurs et institutrices de la Charente, président de la Société des légionnaires de l’arrondissement de Cognac, membre de la Chambre de commerce de Cognac, auteur de plusieurs études consacrées principalement à l’urbanisme de Cognac et à ses développements successifs, Oscar Planat décéda à Paris le 8 novembre 1889, âgé de 64 ans. Il fut inhumé le 13 novembre au cimetière de Crouin.

Référence : Livre ‘Les rues de Cognac’ tome 1 page 144

PONT DE CROUIN

PLAN

Histoire


Projet de l’agent voyer Louis Aunis, première pierre posée le 15 septembre 1888 en présence du maire Oscar planât ; travaux exécutés par l’entrepreneur Jean Chagnaud qui construit également la chaussée, à l’ouest, au-dessus de la prairie saint Martin et le petit pont sur le canal Jean Simon, les travaux sont achevés en 1891.

Type : Inventaire général du patrimoine culturel
Epoque : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) : Aunis Louis (architecte communal)

 Adresse : Pont de Crouin, boulevard Oscar Planat

Haut de page


MAISON JUMELÉE

PLAN

DSCF0856

Adresse : 9, boulevard Osacr Planât

Haut de page


CENTRALE THERMIQUE dite COMPAGNIE D’ELECTRICITE DE COGNAC, puis COMPAGNIE DU GAZ, puis MAGASIN DE COMMERCE LECLERC, ACTUELLEMENT USINE DE PEINTURE MARTIN D. S.A. (N° 22)

Centrale thermique dite compagnie d'électricité de Cognac, puis compagnie du gaz, puis magasin de commerce Leclerc, actuellement usine de peinture Martin D. S.A. (28 septembre 2015)
Centrale thermique dite compagnie d’électricité de Cognac, puis compagnie du gaz, puis magasin de commerce Leclerc, actuellement usine de peinture Martin D. S.A. (28 septembre 2015)

Histoire : Centrale thermique construite en 1898 par la Compagnie d’électricité de Cognac. En 1907, construction du bâtiment de stockage du charbon et du déchargeur des gabarres. Vers 1966, la centrale devient Centre commercial Leclerc et, en 1980, une usine de peinture fabriquant des revêtements alimentaires spéciaux et des peintures industrielles. Propriétaire en 1903 : Covillion, qui vend cette usine, dite d’éclairage électrique, en 1904, à la Compagnie de gaz, dont il est directeur.Dès l’origine, l’usine travaillait avec une machine à vapeur.

 Adresse : 22, boulevard Oscar Planât

Haut de page


ÉCOLE PAUL BERT

PLAN

Histoire


Le projet de construction fut établi en 1892 par l’architecte Lucien Roy et les travaux sont exécutés de 1894 à 1897, la date 1895 est inscrite sur chacune des portes d’entrée des classes de filles et de garçons.

 Adresse : 110 à 116, boulevard Oscar Planât

Haut de page

Notes et références

http://www.culture.gouv.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s