Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (2, avenue de Saintes)

Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).
Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).

Histoire :

Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).
Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).

Verrerie mécanique édifiée en 1903 pour le verrier Claude Boucher, inventeur de la machine à souffler les bouteilles, et vraisemblablement construite, en partie, avec des éléments de charpente métallique des pavillons de l’Exposition universelle de Paris de 1900 ; en 1919, la société Saint-Gobain prend une participation financière et technique ; en 1954, fusion avec les Verreries de Carmaux, absorbée en 1961 par Saint-Gobain Emballage, qui décide la fermeture de cette usine. La maison de Cognac Otard achète les deux tiers des bâtiments et y installe des chais et des ateliers de fabrication, le reste des bâtiments est utilisé par l’entreprise de transport Jouinot comme entrepôt.Effectif en 1960 : environ 500 personnes.

Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).
Verrerie Claude Boucher, puis Société des verreries de Cognac et de Carmaux, puis Saint-Gobain emballage, actuellement Cognac Otard et Ets Jouinot (8 octobre 2015).

 Adresse : 2, avenue de Saintes

Notes et références

http://www.culture.gouv.fr/

Haut de page