Hôtel de la Gabelle

PLAN

Historique

Hôtel de la Gabelle (28 juin 2015)
Hôtel de la Gabelle (28 juin 2015)

L’Hôtel de la Gabelle est situé dans la vieille rue Saulnier au caniveau central ou meulière. Le port Saulnier de Cognac était particulièrement actif dès le haut Moyen Age. Ce port entraîna l’apparition d’une classe marchande dont les demeures s’élevèrent dans cette rue. L’Hôtel de la Gabelle, où était reçu l’impôt établi sur le sel débarqué, en est un des plus beaux exemples avec l’Hôtel Brunet de Boccage, plus bas dans cette même rue.

Daté de 1567, cet Hôtel a été construit sur l’ordre de Perrin de Boussac et a subi depuis de nombreux changements, intérieurs surtout. Seule, la façade est restée intacte avec ses fenêtres à meneaux et sa toiture à pignon.

Description sommaire


Cette construction de la fin du XV° siècle présente un plan fort irrégulier, étendu en profondeur, bordant un côté de la rue Cormereau (rue également pavée).

La façade donnant sur la rue Saulnier offre, par son décor architectural, un intérêt tout particulier. Elle se compose, en élévation, de trois étages : rez-de-chaussée, premier étage et étage sous les combles.

En largeur, se distinguent deux parties, visibles également au niveau de la toiture : à droite, la façade proprement dite de la maison d’habitation à gauche, la façade des communs, au décor moins soigné.

La porte d’entrée de la maison, datée de 1567 présente un décor très raffiné, ouverte en plein cintre et surmontée d’un entablement en saillie au-dessous d’un fronton triangulaire percé d’un oculus.

L’entablement est décoré d’une frise de feuillages et d’enroulements. Deux pots à feu assez plats encadrent le fronton.

Les baies percées régulièrement sur la façade ont leur partie supérieure ornée d’une frise et leur allège portée par des consoles ornées en surface de feuillages. L’oculus également présente un encadrement très finement décoré.

Intérieurement, il ne subsiste presque rien de l’ancienne demeure du XVI° siècle. On peut voir, dans une salle du premier étage, une remarquable cheminée de l’ époque assez bien conservée.

Le rez-de-chaussée a été aménagé en chai. On peut remarquer des consoles ça et là, des anciennes poutres. La façade arrière, réduite, ouvre sur une cour elle-même très réduite.

Seule la façade sur la rue Saulnier mérite une protection au titre des Monuments Historiques.

Époque de construction : 1567

 Adresse : 6, rue Saulnier

Notes et références


http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/merimee/PROT/PA00104315_DOC.pdf

Haut de page

hotel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s